Retour à l'université de Lyon

Accueil > Allemagne > Vivre en Allemagne


Soins de santé

Share |

Informations relatives au système de santé allemand et à l'accès aux soins en tant qu'étudiant étranger.

Recommandations

Pour un séjour temporaire en Allemagne, pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Il vous suffit d'appeler votre centre de Sécurité sociale (ou de vous connecter à son site Internet) qui vous l'enverra sous une quinzaine de jours.

Elle est valable un an, gratuite et personnelle.
Attention, la carte n'est pas valable pour les soins délivrés dans les établissements privés.

Il est souhaitable de souscrire une assurance de rapatriement.

Le système de soin allemand : fonctionnement

En Allemagne, on est libre d'adhérer ou non au système de santé public proposé par le gouvernement. A défaut, on peut donc souscrire une assurance privée.

L’Allemagne a établi un régime social légal comprenant cinq branches d’assurance couvrant : la pension, la maladie, la dépendance, les accidents et le chômage.
L’assurance maladie est gérée de manière autonome par un conseil d’administration.

La couverture proposée par les assurances privées est plus complète : les soins optiques, dentaires, la médecine alternative sont pris en charge à 100%. De plus, on a ainsi accès à un réseau d’hôpitaux et de cliniques privées. Il n’y a pas de franchise à régler en plus de la cotisation.
Les cotisations aux assurances privées varient en fonction de l’âge. Il existe des tarifs réduits pour les étudiants et les familles.

Plus d’informations : April Assurance – Organisation système de santé en Allemagne

Vos soins de santé en Allemagne

Restant assujettis à la sécurité sociale (obligatoire) en France, vous avez deux options de prise en charge et remboursement selon les démarches que vous faites :
  • Disposer d’une carte européenne d’assurance maladie :

La caisse allemande prend tous les frais en charge, à l’exception des « frais du traitement » (Praxisgebühr) s’élevant à dix euros pour trois mois – ils sont alors à payer respectivement au médecin référent, à l’hôpital et au dentiste ; éventuellement d’une partie des frais relatifs à l’achat de médicaments (nécessaire ou non).
  • Choisir une caisse allemande de substitution :

Il s’agit alors de choisir une caisse allemande de substitution qui prendra à sa charge les coûts de maladie et d’hospitalisation pendant la durée du séjour. C’est alors au médecin ou à l’hôpital allemand de s’adresser à la caisse de substitution choisie, celle-ci se faisant rembourser par la caisse française.
Il est pour cela nécessaire que le lieu de résidence se situe sur le sol allemand, que la personne concernée et potentiellement malade dispose d’une carte européenne, enfin que la caisse française soit tenue informée de la caisse de substitution choisie en Allemagne – il suffit pour cela de remplir le formulaire E106 et de le faire parvenir à la caisse française.

Une fois les caisses française et allemande mises d’accord, la caisse de substitution s’acquitte des coûts. A l’exception des frais du traitement et d’une éventuelle partie des frais de médicaments mentionnés ci-dessus, la caisse de substitution prend tous les frais à sa charge. Notez qu’il est possible de souscrire à une assurance complémentaire allemande (Krankenzusatzversicherung).

Plus d’infos sur le remboursement des soins en Allemagne : Centre européen des consommateurs France

Les médecins

C’est au patient de le choisir selon le genre de maladie. Tapez dans Google le mot « Arztbewertung » pour trouver des évaluations de médecins.

Plus d’informations :
En Allemagne, les médecins consultent en général de 8h à 12h et de 16h à 18h, sauf les mercredi, samedi et dimanche.
En cas de problème, on peut toujours appeler le consulat de France, qui fournira une liste de médecins. En urgence, demander l'Ärztlicher Notdienst (secours médicaux).

Ordonnance et traitement longue durée

Si vous devez suivre un traitement pendant votre séjour en Allemagne, quelques conseils pour la validité de votre ordonnance outre-Rhin : Ordonnance transfrontalière