Retour à l'université de Lyon

Accueil > Canada > Vivre au Canada


Perception du handicap

Share |

Information sur la perception du handicap et l'inclusion par la socit canadienne.

1. Emploi, formation et orientation au Canada

Plan d'action et handicap

Le Plan d’action économique de 2013 propose de maintenir le financement annuel permanent de 40 millions de dollars, à compter de 2015-2016, destiné au Fonds d’intégration pour les personnes handicapées. Cette mesure s’inscrit dans la continuité du budget de 2012, dans lequel le gouvernement avait annoncé un investissement de 30 millions de dollars additionnels sur trois ans (2012-2015) dans le Fonds d’intégration pour les personnes handicapées, afin d’aider un plus grand nombre de Canadiens handicapés à acquérir de l’expérience de travail dans de petites et moyennes entreprises. Le Fonds d’intégration veille à ce que les employeurs soient conscients de l’inestimable contribution que les personnes handicapées peuvent apporter aux entreprises et à l’économie canadienne. Le gouvernement a aussi mis sur pied un groupe de travail spécial qui a produit un rapport sur les réussites et les pratiques exemplaires du secteur privé en ce qui concerne la participation des personnes handicapées au marché du travail.

Avec le Fonds d’intégration, le gouvernement prend des mesures pour éliminer les obstacles qui empêchent les Canadiens handicapés de réaliser leur plein potentiel. Le fonds finance des projets locaux, régionaux et nationaux visant à aider les personnes handicapées qui participent peu ou pas au marché du travail à se préparer à travailler, à trouver un emploi salarié ou autonome et à le conserver, augmentant ainsi leur participation à l’économie et leur indépendance.

Sont admissibles :

    Les entreprises ;
    Les organisations (y compris les organismes sans but lucratif) ;
    Les personnes handicapées ;
    Les établissements de santé ou d’enseignement publics ;
    Les conseils de bande ou conseils tribaux ;
    Les administrations municipales.

Le financement versé pour des projets locaux ou régionaux aide les organisations à créer des projets comportant des activités admissibles. Dans le cadre de ces projets, les organisations bénéficiaires offrent des activités admissibles à la population. Le financement versé pour des projets nationaux aide les organisations à créer des projets qui fournissent ou améliorent des services d’emploi et augmentent la participation au marché du travail des personnes handicapées dans l’ensemble du Canada. Dans le cadre des projets nationaux, les organisations bénéficiaires offrent des activités admissibles à la population dans diverses régions.

2. Regards sur le handicap

Au Canada, les principales lois de non-discrimination ne visent pas spécifiquement les personnes handicapées mais mettent en place un dispositif global de protection de groupes considérés comme susceptibles d’être victimes de discrimination.

La Charte canadienne des droits et libertés, adoptée en 1982 et insérée dans la loi constitutionnelle, inscrit explicitement la déficience dans les motifs de discrimination. L’inclusion de la déficience mentale représentait également une importante évolution des lois canadiennes car avant l’adoption de la Charte, les Canadiens ayant ce type de déficience bénéficiaient d’une protection limitée.

La Charte protège les personnes handicapées contre toute forme de discrimination, sans interdire pour autant les mesures de « discrimination positive ». La protection des personnes handicapées devient ainsi de compétence fédérale.

Sources

  • Fond d'intégration en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap :  Site
  • Cohu Sylvie, Lequet-Slama Diane, Velche Dominique, « Les politiques en faveur des personnes handicapées aux États-Unis et au Canada », Revue française des affaires sociales 4/2008 (n° 4) , p. 91-109