Retour à l'université de Lyon

Accueil > Pologne > Vivre en Pologne


Perception du handicap

Share |

Informations sur la perception du handicap par la population et le systme polonais.

Emploi

Selon le rapport « Etudes économiques de l’OCDE : Pologne 2014 », le taux d’emploi des personnes handicapées est le plus faible des pays de l’OCDE. En outre, environ un tiers de celles qui ont un emploi travaillent à temps partiel, soit l’une des plus fortes proportions de la zone OCDE, alors que le travail à temps partiel est globalement peu développé en Pologne.

Un autre rapport de 2006 indiquait qu’en Pologne, les travailleurs handicapés étaient surreprésentés dans l’emploi protégé (en comparaison de la Suisse et de la Norvège). En effet, la Pologne a développé un marché du travail largement réservé aux personnes handicapées, avec des emplois subventionnés à titre permanent.
Comme ailleurs en Europe, le taux d'inactivité des travailleurs handicapés y est bien supérieur à celui des travailleurs non handicapés. Alors qu'elles représentent 10 pour cent de la population en age de travailler, seuls 3,8 pour cent des personnes handicapées ont un emploi selon un rapport du BIT.

Un reportage de 2007 du Bureau International du Travail questionne ce faible taux d’emploi et évoque l’exemple d’un travailleur handicapé qui exerce le métier de commercial itinérant.
Site Internet : Pleinement aptes au travail - Organisation Internationale du Travail

En 2014, l'OCDE expliquait : "Les employeurs préfèrent souvent ne pas respecter le quota de 6% d'emplois subventionnés pour les travailleurs handicapés et payer une amende [...] Le peu d'effort en faveur de la réadaptation et de la formation professionnelle et l'accent mis sur l'emploi dans les établissements de travail protégé, qui représentent environ les 2/3 des emplois subventionnés réservés aux handicapés, bénéficient d'avantages fiscaux très généreux et contribuent à perpétuer la ségrégation à l'encontre des travailleurs handicapés, souligne le caractère passif de la politique polonaise dans ce domaine."
Source : Etudes économiques de l'OCDE : Pologne 2014

Education et sport

Un article de l'Association des Polonais des Grandes Ecoles Françaises, évoque, à l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées de 2013, les bienfaits du sport et les handisportifs polonais :

"En France ou en Pologne, comme partout dans le monde, les femmes et les hommes en situation de handicap sont confrontés à des obstacles physiques, sociaux, économiques et comportementaux qui les empêchent de s’impliquer pleinement et efficacement comme membres de la société au même titre que les personnes « valides ».
[...]
La pratique d’un sport ou d’une activité de loisir sont d’excellents moyens de lutter contre les effets secondaires du handicap, en particulier l’isolement. Autre vecteur participant à l’ouverture et à l’épanouissement. Le sport accroît l’intégration et le bien-être des personnes handicapées de deux manières : en modifiant l’opinion et le sentiment de la collectivité à leur égard et en changeant l’opinion et le sentiment que de telles personnes ont d’elles-mêmes. Le handisport est très populaire et beaucoup plus développé que les gens peuvent le penser.

Les athlètes polonais qui ont participé aux Jeux Paralympiques entre 1972 et 2012 ont gagné au total 736 médailles. Ce qui fait de la Pologne, proportionnellement à sa population, l’un des pays les plus titré
."

Article en ligne : Journée internationale des personnes handicapées - AGPEF